Pneus pour voitures / vans / 4x4

Continental_GettyImages_Pressemitteilung_Bergstrassen

Sur les routes de montagne et de col en toute sécurité

21/06/2022

  • Contrôle de l’itinéraire et du véhicule avant de partir en montagne
  • Principales règles de circulation en montagne
  • Conduite sur les routes de montagne sinueuses

Que ce soit en voiture, à moto ou à vélo, sillonner les routes suisses de montagne et de col et découvrir leurs points de vue pittoresques possèdent un attrait particulier. Et, au moins pour les longs voyages comme les vacances d’été, traverser les montagnes et les vallées suisses est incontournable. Pour que ces trajets en montagne et dans les vallées se déroulent en toute sécurité, Continental Suisse vous donne des conseils. 


Trajets en montagne: de l’importance de la préparation

Avant de partir en montagne, il est impératif de vérifier les conditions météorologiques et les conditions de circulation sur l’itinéraire. En principe, il est conseillé d’éviter les routes de col le week-end, en raison de l’énorme volume de trafic. Beat Möschler, expert en pneumatiques de Continental Suisse, explique: «Avant de rouler sur les routes de montagne et de col, il est important de procéder à un contrôle approfondi du véhicule afin d’éviter les pannes et les accidents. Il faut notamment vérifier l’état des pneus et leur pression».


Règles de priorité sur les routes de montagne et de col

Cyclistes, camping-cars, bus et autres: sur les routes de montagne et de col, l’importante circulation est l’un des plus grands défis. C’est pourquoi, outre les règles de circulation habituelles, il importe de connaître les principales règles de priorité sur les routes de montagne suisses. La circulation en montée a par exemple la priorité sur la circulation en descente, sauf si le véhicule en montée est plus proche d’une place d’évitement. Il en va de même sur les routes étroites: le véhicule en descente doit faire de la place au véhicule en montée. En outre, les véhicules lourds tels que les camions, les bus ou les voitures avec remorque ont la priorité à la fois en montée et en descente. Sur les routes postales de montagne, spécialement signalées, les cars postaux et les bus de ligne ont en principe la priorité et peuvent annoncer leur droit de priorité avant les virages sans visibilité avec leur klaxon à trois tons. Dans un autre pays, il conviendra de se renseigner à l’avance sur les règles de circulation en vigueur.

Continental_Pressemitteilung_Bergstrassen_Experte_Beat-Moeschler

Comportement sur les routes de montagne sinueuses

Pour une conduite sûre sur les routes sinueuses de montagne et de col, il est conseillé d’ajuster sa vitesse en montée et en descente et, le cas échéant, de la réduire, de passer à une vitesse inférieure et de maintenir un régime moteur avec un couple optimal (cela peut varier entre 2000 et 4000 tours par minute selon le type de moteur et de transmission). Ce mode de conduite est particulièrement conseillé dans les descentes en montagne, car l’utilisation du frein moteur permet d’éviter une surchauffe des freins des roues provoquée par leur sollicitation constante. Avec une boîte de vitesses automatique, il est possible d’adopter le passage de vitesses manuel. «Si l’écran affiche des avertissements concernant le moteur, les pneus ou les freins, ou s’il y a une odeur désagréable dans l’air, il faut immédiatement s’arrêter. De plus, il faut toujours prendre les virages sur la bonne voie, si possible sans franchir la ligne médiane», conseille Beat Möschler. «Lorsqu’on utilise bien toute la largeur de sa propre voie, cela permet de mieux négocier le virage et de voir ce qui se cache derrière celui-ci. Il est conseillé d’accélérer une fois que les pneus sont à nouveau en position droite au milieu de la voie.»


Que faire en cas de défaillance des freins

Si, en conduisant en montagne, on constate que les freins ne fonctionnent pas, il faut agir vite. Beat Möschler donne le conseil suivant: «Si les freins ne réagissent plus comme d’habitude, gardez votre calme et appuyez sur le frein à intervalles rapprochés en exerçant une forte pression, puis maintenez la pression sur la pédale. Le frein à main ne doit être utilisé que si la route n’est pas glissante, sous peine de perdre le contrôle du véhicule». Il peut également être utile de passer en première ou deuxième vitesse afin d’exploiter au maximum le frein moteur pour la décélération du véhicule. Si cela n’aide pas non plus, il est possible de dévier vers une voie latérale ou de freiner doucement le long d’une paroi rocheuse grâce à la tôle du véhicule.

Contact
renata-wiederkehr
Renata Wiederkehr

Manager Markenkommunikation
Events, Sponsoring, PR

Continental Suisse SA
Lerzenstrasse 19A
CH-8953 Dietikon
Postfach 840 

http://www.continental-reifen.ch
http://www.continental-pneus.ch

+41 (0) 44 745 56 55

+41 (0) 44 745 56 60