Pneus pour voitures / vans / 4x4

Extreme E: Bilan intermédiaire positif pour Continental

 

  • Le pneu CrossContact Extreme E s’est montré convaincant en Arabie Saoudite
  • Des pneus pour véhicules électriques hautes performances développés en une année à peine
  • Continental publie un bref document exclusif sur son partenariat

Des accélérations extrêmes, des couples élevés et des vitesses incroyables: la première étape de la série Extreme E en Arabie Saoudite a tenu ses promesses pour les organisateurs et les fans du monde entier. En termes de pneus, Continental tire également un bilan intermédiaire positif des performances de ses CrossContact Extreme E développés en exclusivité pour ces courses et publie un bref document au sujet de son partenariat. Cette série de courses est considérée comme le plus grand défi jamais imposé à des pneus dans le sport automobile.

Démarrer
 

Téléchargez la vidéo ici.

Catarina Silva, Team Lead Product Management Summer, 4x4 und Van Products chez Continental Tires

«En temps normal, nous comptons deux à trois ans pour développer le pneu parfait pour une utilisation précise avec des exigences propres. Dans le cas de la série Extreme E, nous n’avions que la moitié de ce temps à disposition. Seul un prototype du véhicule était alors disponible, puisqu’il était lui aussi encore en cours de développement», explique Catarina Silva, Team Lead Product Management Summer, 4x4 and Van Products chez Continental Tires.

Bolides électriques et charges extrêmes pour les pneus

L’«ODYSSEY 21» est un SUV de course à propulsion électrique de 550 ch et 1,78 tonne, qui est sans cesse poussé au-delà de ses limites par des pilotes professionnels. Conséquence: les pneus doivent supporter des charges encore jamais rencontrées dans le sport automobile. «En plus du temps limité, nous avons dû relever trois autres défis lors du développement: ce véhicule est lourd par rapport à d’autres véhicules de course. Pour comparaison, une Formule E ne pèse que la moitié de ce poids. Son couple est aussi très élevé, comme d’habitude avec un moteur électrique. Et la combinaison de ces deux facteurs est à l’origine des charges énormes sur les pneus», explique Catarina Silva. «Lors du développement, nous avons aussi dû veiller à ce que le CrossContact Extreme E soit adapté aux terrains des différentes étapes et réponde ainsi aux exigences particulières du désert tout comme à celles de la forêt amazonienne.» 

Pour les pneus, la différence principale entre un moteur électrique et un moteur à combustion traditionnel réside dans l’efficacité énergétique. Lorsqu’il s’agit de transformer l’énergie du moteur en force de traction, le rendement d’un moteur à combustion est plutôt limité. Un moteur électrique ne présente théoriquement aucune limite.

Après des examens approfondis, les développeurs ont décidé d’adopter les modèles CrossContact comme pneus tout-terrain de base et d’adapter leur conception aux défis présentés par la série Extreme E. Pour ce faire, Continental a adapté la bande de roulement, modifié le mélange de gomme et renforcé la solidité du pneu. Ce modèle devant fournir des prestations similaires sur tous les sols et dans toutes les conditions météo, les développeurs ont intensivement testé le CrossContact Extreme E sur différents circuits et sur différents sols. «La durée du développement était très courte. Nous avons cependant réussi à exécuter en parallèle de nombreux processus qui devraient se suivre en temps normal. Le processus de développement dans son ensemble était une expérience importante pour toute l’équipe», explique Catarina Silva. «Nous avons fait subir des tests approfondis aux pneus avant leur livraison. La tension était néanmoins à son comble pour toute l’équipe avant la première course. Nous sommes très satisfaits des performances réalisées.»

Philipp von Hirschheydt, Head of Business Unit Replacement Tires EMEA

Continental et Extreme E partagent aussi des valeurs en dehors des circuits

Extreme E s’est adressée à Continental en automne 2018 pour la première fois, car il fallait trouver un fabricant de pneus expérimenté et un partenaire stratégique. Les organisateurs ont aussi créé cette série Extreme E pour attirer l’attention des fans de sports automobiles sur les conséquences du changement climatique: «Nous avons rapidement constaté que la vision des organisateurs correspondait très bien à la philosophie de notre entreprise», ajoute Philipp von Hirschheydt, Head of Business Unit Replacement Tires EMEA. «En tant qu’entreprise, nous poursuivons des objectifs de durabilité ambitieux. Mais l’effort ne devrait pas s’arrêter à ce que nous faisons nous-mêmes. Nous voulons aussi contribuer à attirer l’attention de la société sur les défis à relever.»

Et il en va de même de la diversité: «Continental a déjà élaboré de nombreux projets et programmes il y a plusieurs années afin de donner des chances identiques à tous les genres au sein de son entreprise et de leur offrir la même visibilité», explique Philipp von Hirschheydt. «Il est par conséquent très important pour nous que chaque team Extreme E compte une pilote de sexe féminin et un pilote de sexe masculin qui passent tous deux autant de temps derrière le volant.» 

Continental publie un bref document

Continental a publié un document vidéo sur l’histoire de son partenariat. Ces images peuvent être utilisées sans limites géographiques et temporelles dans le cadre d’articles rédactionnels. N’hésitez pas à nous contacter si vous n’êtes intéressé que par certaines scènes.

Téléchargez la vidéo ici.