Pneus pour voitures / vans / 4x4

Continental_Expertentipp_Fahrsicherheit_72dpi

Conduire en hiver: les Suisses se sentent en sécurité

26/11/2020

  • La plupart des propriétaires suisses de voitures de tourisme roulent en principe en toute sécurité avec les pneus d’hiver.
  • Néanmoins, quelques formations de conduite permettraient de renforcer encore ce sentiment de sécurité chez 56 % des automobilistes.
  • Voici quelques conseils de Continental et du TCS pour une conduite plus sûre en hiver.

Routes verglacées, visibilité réduite, nuits noires... Ils ne sont pas nombreux à se réjouir de l’automne et de l’hiver, où les conditions sur les routes sont plus difficiles. Mais à quel point les automobilistes suisses sont-ils déstabilisés par la saison hivernale? L’entreprise technologique Continental a voulu en savoir plus et, à des fins d’étude de marché, a chargé GfK Switzerland AG de réaliser une étude en ligne représentative auprès de 1001 personnes âgées de 18 à 74 ans en Suisse alémanique et romande*1.

Neuf conducteurs interrogés sur dix se sentent très en sécurité ou plutôt en sécurité sur chaussée enneigée ou mouillée avec les pneus qu’ils utilisent en hiver. Seuls 10 % se sentent peu ou pas du tout en sécurité. Les deux principaux obstacles durant les mois d’hiver mentionnés par les propriétaires de voitures de tourisme sont les piétons portant des habits sombres (82 %) et les cyclistes sans lumière ou avec une lumière mal réglée (81 %).

Malgré un résultat final positif, 56 % des automobilistes suisses sont d’accord sur une chose: une formation de conduite, en particulier en hiver, permettrait d’augmenter leur sentiment de sécurité sur les routes enneigées ou mouillées. Le TCS confirme: «L’hiver, en raison de la neige et du verglas, on est sans cesse confronté à des situations inattendues. C’est pourquoi, dans le cadre de nos formations de conduite, nous faisons de notre mieux pour aider les automobilistes à se prémunir contre les situations de circulation dangereuses. Installés dans leur propre véhicule, les participants sont initiés à des situations extrêmes et reçoivent des conseils de nos spécialistes. À la fin de la formation, ils savent comment leur véhicule se comportera le cas échéant», explique Adrian Suter, responsable de la formation et du développement chez TCS Trainings & Events à propos des avis des personnes interrogées.

Continental_Expertentipp_Fahrsicherheit_72dpi

Cinq conseils pour plus de sécurité en automne et en hiver

En complément à la formation de conduite recommandée, Continental a rassemblé les cinq conseils essentiels pour une conduite en toute sécurité dans des conditions de circulation automnales et hivernales:

1) Lorsqu’il pleut beaucoup en automne, le risque d’aquaplaning sur l’autoroute augmente. Il est possible de remédier à ce risque: lorsqu’il commence à pleuvoir, réduire la vitesse, allonger la distance avec le véhicule de devant et, de manière générale, s’assurer de la bonne pression des pneus et d’une profondeur de profil suffisante.
2) Autre phénomène automnal répandu: le brouillard épais et l’apparition soudaine de bancs de brouillard. Là aussi, il convient de réduire la vitesse, de veiller à respecter une distance suffisante avec les autres usagers de la route et à conduire avec les feux de croisement allumés. Du reste, sur les voitures de tourisme équipées d’un allumage automatique des phares, les feux de croisement doivent être allumés manuellement, car ils ne détectent pas le brouillard de manière automatique. Mais attention: les feux de brouillard arrière doivent uniquement être allumés en cas de visibilité inférieure à 50 mètres. Dans ce cas, il convient aussi d’adapter la vitesse afin d’être en mesure de s’arrêter sur la distance de visibilité.
3) En novembre, il est vraiment grand temps de monter des pneus adaptés pour l’hiver. Le changement de pneus est-il déjà fait? Ensuite, il faudrait vérifier régulièrement la pression et la profondeur de profil des pneus: la profondeur de profil minimale légale est de 1,6 millimètre. Il est à noter qu’il s’agit là du minimum absolu et qu’un profil plus profond est recommandé pour conduire en toute sécurité.
4) Dès que l’hiver approche, il est conseillé de vérifier l’état de la batterie et de remplacer le liquide lave-glace par de l’antigel. Avant de prendre le volant, il faut entièrement gratter la neige et la glace sur toutes les vitres et les portes et, en cas de long voyage, il convient d’emporter des couvertures et des boissons chaudes en quantité suffisante.
5) Lorsque la chaussée est enneigée ou verglacée, les conducteurs doivent modifier leurs habitudes: une accélération ou un démarrage tout en douceur évite que le véhicule ne glisse ou ne dérape. Sur chaussée verglacée, il faut toujours freiner avec la pédale pour que les quatre pneus freinent et pour que l’ABS empêche les roues de se bloquer. Observer des distances de sécurité dix fois plus longues permet d’avoir suffisamment de temps pour réagir correctement dans les situations difficiles.

Continental_forsa_Studie_Sicherheit_Winterreifen_1
Contact
renata-wiederkehr
Renata Wiederkehr

Manager Markenkommunikation
Events, Sponsoring, PR

Continental Suisse SA
Lerzenstrasse 19A
CH-8953 Dietikon
Postfach 840 

http://www.continental-reifen.ch
http://www.continental-pneus.ch

+41 (0) 44 745 56 55

+41 (0) 44 745 56 60